Le Royal d'Ur

Jeu de société Royal

L'un des plus vieux jeu de société du monde

Le royal d'Ur est un ancien jeu de société qui existait en Mésopotamie, il y a plus de 4 700 ans. Deux jeux furent découverts dans les tombes royales de la cité d'Ur en Irak. Les tabliers (plateaux de jeu) retrouvés étaient des œuvres de marqueterie finement ornées de petites pierres précieuses. 

Télécharger
Royal dUr à imprimer
Jeu de société ancien le Royal d'Ur avec le tablier et les règles du jeu à imprimer
Le royal d'Ur.pdf
Document Adobe Acrobat 3.4 MB

Fabriquer le Royal d'Ur

Pour fabriquer le Royal d'Ur, il vous suffit de télécharger et d'imprimer le fichier PDF ci-dessus. Vous obtenez les règles du jeu et le tablier (plateau de jeu). Ensuite, munissez-vous de 10 pions ou jetons  par joueur. Cherchez dans vos vieux jeux de société usagers, comme un vieux jeu de dames ou un jeu avec des pions qui peuvent s'empiler... Puis, faites une marque sur une des faces. Un simple point au marqueur suffit. Voilà votre jeu "Le Royal d'Ur est prêt à jouer.

Règles du jeu du Royal d'Ur

Jeu de société pour 2 joueurs

 

But : 

Déplacer ses pions sur le plateau pour faire prisonniers tous les pions adverses.

 

Départ : 

En début de partie, chaque joueur place ses 10 pions au départ, en dehors du plateau. 

 

Déplacement des pions : 

On déplace les pions en lançant un dé à 6 faces (Si on obtient 6, on passe son tour). On avance un de ses pions (au choix) du nombre de cases correspondant au lancé du dé. Si on ne peut pas déplacer de pion, on passe son tour.

On peut empiler 5 pions au maximum sur la même case.

Les pions n’avancent que dans un sens en direction de la prison.

Les pions commencent par avancer sur les cases de leur couloir dans le sens des flèches. Puis, ils continuent sur les cases du couloir commun où ils peuvent rencontrer des pions adverses. Si un pion tombe sur une case occupée par un ou plusieurs autres pions, on le pose dessus. S’il s’agit de pions adverses, ils deviennent des prisonniers et ne peuvent plus être déplacés par le joueur qui les possède. 

Un pion noir ne peut pas se déplacer sur les cases du couloir des blancs (sauf s’il est prisonnier) et vice versa.

Les cases du couloir commun peuvent être parcourues par tous les pions. 

 

Gardes : 

Un pion qui accède à sa case de sortie (croix), devient un garde et on le retourne de façon à faire apparaître la marque des gardes. Les gardes peuvent se déplacer dans les 2 sens, sur les cases du couloir commun, sur la case de sortie et sur la case voisine de la sortie. Un garde peut se faire capturer et mener à la sortie comme les autres pions.

 

Prisonniers :

Pour faire un prisonnier, il faut déplacer un de ses pions sur un ou plusieurs pions adverses.

On peut faire prisonnier plusieurs pions qui se trouvent sur la même case. Le pion du dessus se déplacera ensuite avec ses pions prisonniers en-dessous.

Un pion peut faire prisonnier un pion adverse qui a lui-même des prisonniers en-dessous. Cela peut permettre, durant un autre tour, d’emmener le pion adverse et par conséquent de délivrer les prisonniers qui sont au-dessous. 

 

Sortie : 

Si un pion parvient sur la case de sortie avec ses prisonniers, on enlève ses pions prisonniers du plateau. Les pions déposés sur la case de sortie ne pourront plus rentrer en jeu.